Archives du mot-clé Designer

Aeron Chair : Modifier la hauteur des bras

Chaise Aeron ChairL’automne dernier, j’ai fait l’acquisition de la célèbre Aeron Chair, un investissement que je n’ai pas regretté jusqu’à maintenant! Seulement une grande déception : me rendre compte que j’ai commandé le modèle de base et que les bras de la chaise ne sont pas ajustables! En effet, pour qu’ils soient ajustables, il faut acheter cette option. Cependant, avec les multiples options bizarres qui vous sont proposées, et le coût élevé du produit, on peut facilement tomber dans le panneau.

Les bras de ma chaise étaient nettement trop bas, ce qui rendait cette chaise à 800,00 $ très inconfortable… une aberration, quoi. Heureusement, les bras sont fixés à l’aide de boulons et non pas « fusionnés » dans le cadre de la chaise, ce qui ne rend pas une modification impossible.

Un peu bizarre ce tutoriel qui n’a rien à voir avec le Web, mais bon, comme je n’ai jamais trouvé l’information sur Internet, je me permets de donner quelques pistes ici.

En fait, c’est très simple et rapide (10 min.) à modifier. Il n’y a pas ou peu d’information sur ce sujet sur Internet, alors au cas où ça pourrait servir à quelqu’un, je vous donne la recette.

Soyez cependant avertis que le fait de dévisser un boulon de votre chaise met fin à votre garantie du fabricant. Donc, il est conseillé d’acheter un modèle avec bras ajustables plutôt que d’acheter le modèle de base et d’effectuer cette modification… et inutile de spécifier que vous ne sauriez me tenir responsable pour les conséquences de la mise en application de ce mini-tutoriel!

Allons-y…

Il vous faudra une clé mâle Allen 5 mm, ainsi qu’une clé torx T30 : il s’agit de la clé au milieu sur l’image ci-dessous. Il est possible que vous n’ayiez pas ça à portée de main; allez voir le beau-père ou bien allez faire un petit tour chez Canadian Tire.

Clé Torx
Clé torx (Crédit : MorgueFile – http://morguefile.com/archive/display/699865)

Clé Allen
Clé Allen 5 mm

Observez le dos de la chaise. Vous remarquerez que chaque bras est relié à une plaque longue qui est fixée par un boulon à chaque extrémité.

Dos de la chaise Aeron Chair
Dos de la chaise Aeron Basic.

Utilisez la clé Allen pour défaire les quatre boulons; attention, c’est très raide mais n’ayez pas peur de forcer, ça va décoller. Quand vous allez entendre un gros « CLACK! », c’est votre garantie du fabricant qui part en fumée… mais bon, il faut ce qu’il faut…et je rappelle que vous êtes le seul responsable de ce que vous faites!

Quand les quatre boulons sont dévissés (et soigneusement mis de côté), il faut ensuite, d’une main, écarter le dos de la chaise et le module du bras, et de l’autre, dévisser la vis torx qui se découvre.

Emplacement de la vis du bras de la Aeron Chair
La vis torx se trouve à l’intérieur et se découvre lorsqu’on dévisse les boulons de la plaque arrière du bras.

Vous remarquerez ensuite la présence d’une languette de plastique longue. Délogez-la en jouant du tournevis (attention à ne rien abîmer); vous réussirez tôt ou tard à l’enlever. Cette pièce force la position du bras à demeurer centrée comme vous pourrez vous en rendre compte. Conservez précieusement cette pièce, si les affaires deviennent mauvaises et que vous devez revendre votre chaise.

Languettes de positionnement de la Aeron Chair
Les languettes de plastique qui forcent la position du bras.

Ajustez la hauteur du bras et revissez la vis torx fermement (s’il y a moindrement du jeu, ça va être à refaire à nouveau et vous allez grafigner le matériau). Assurez-vous bien entendu d’avoir exactement la même hauteur pour chaque bras sinon prévoyez de nombreuses séances chez le chiropraticien. Remontez le tout et serrez le plus fermement possible toutes les vis et tous les boulons.

Et voilà, vous avez maintenant une Aeron Chair Basic modifiée à vos besoins, sans l’extra de 50,00 $ qu’il vous en aurait coûté. Je me permets de rappeler cependant qu’il est fortement préférable d’acheter cette option si vous y pensez avant!

Vous pouvez vous procurer cette superbe chaise en achetant en ligne (Canada) à bon prix ici :)

Je m’affiche graphiste

(Participation spéciale) – C’est la toute première fois que je participe à ce blogue, je suis l’administrateur du blogue 3eavenue, qui présente régulièrement différents créateurs pour combler vos vides d’inspirations.

Avec cet article, je désire partager avec vous le fait que je nous considère, nous les graphistes, comme une sorte de race d’extra-terrestre venue d’on ne sait où pour agrémenter la vie et la vue de différents concepts visuels. Il m’est arrivé quelque chose dernièrement qui m’a frappé en pleine gueule comme un dix roue dévalant l’autoroute à toute vitesse : nous sommes différents.

Portez ce vieux whisky au juge blond qui jume

Étant un fan fini de tout ce qui concerne la typographie, j’ai fait l’achat dernièrement de plusieurs T-shirts qui présentent différentes polices de caractères ainsi que leurs créateurs proposés par DADADA studio. Ces achats n’étaient pour moi qu’une question d’esthétisme puisque ces T-shirts ont toute une allure, en fait, ils sont magnifiques.

Tel un paon fier d’afficher aux yeux de tous son appendice, je me targue de porter ces Helvetica, Myriad pro light, Avant Garde Gothic et Futura Medium. Au travers des Rues de Sherbrooke et de Québec, je repends ces magnifiques caractères comme le font les accros à la musique métal avec leurs t-shirts de groupes préférés. Jusqu’à la semaine dernière, ces t-shirts m’ont apporté que fierté et bonheur, mais voilà que quelque chose s’est produit qui m’a bien fait rigoler et m’a ouvert les yeux sur une réalité.

Je sortais du Gym, question de conserver ma bedaine à un niveau respectable, lorsque la commis à l’accueil m’a arrêté en me criant pratiquement à tue-tête : « Eille, qu’esse tu fais dans vie pour porter ça? ».

Cette question m’a violenté psychologiquement tellement cette personne a manqué de tact, j’ai eu l’impression qu’elle venait de me prendre au fait d’enjoliver une voiture de flic par de magnifiques graffitis colorés. Le temps de reprendre mes esprits et de retrouver mon calme, je lui dis bêtement, je suis graphiste.

Elle me regarde pendant deux ou trois secondes avec un air incrédule et naïf. Soudain, d’un rictus joyeux et franc elle me répond, « Moi j’étudie en graphisme ». Que voulez que je réponde à ça, je n’ai trouvé rien de mieux à dire que : « Ah, c’est cool… » Je suis alors parti en la saluant.

Cet incident m’a permis de constater quelque chose, à chaque fois que je porte un de ces t-shirts, il m’arrive de croiser des regards interrogateurs ou pensifs qui se figent sur ces magnifiques caractères. J’en ai conclu que je portais sur moi une sorte de code que seuls peuvent déchiffrer les communicateurs, les graphistes, les directeurs artistiques, ces marginaux qui évoluent dans ce monde d’empattement et d’italique, et que je considère comme mes frères d’armes

En effet, des frères d’armes, car ce métier est selon moi une sorte de guerre, une guerre contre la facilité et l’ignorance, et ses armes sont l’innovation, la création et l’audace. Grâce à ces t-shirts, je peux distinguer parmi la foule mes collègues venues de la planète Pantone qui chaque jour s’évertuent à repeindre la réalité et les murs gris du quotidien.

Au plaisir de croiser vos yeux sur mes bâtons que j’affiche fièrement sur mon tronc!

3eavenue.com

Du JS bien fait : Netontwerp

Devant la panoplie de possibilités offertes par les librairies Javascript (les plus connues étant JQuery, Mootools), force est de reconnaître qu’il faut continuer de « slaquer » un peu le Flash … et l’utiliser uniquement quand l’expérience s’en trouve extrêmement améliorée et rendue unique.

Du JS bien manié peut conduire à un résultat similaire à du Flash mais mieux structuré, plus fluide, plus accessible et parfaitement référençable sans pirouette pour y arriver, le pied quoi…

Et ça, le jeune designer belge Simon Wuyts l’a compris! Jetez un coup d’oeil à son site, très simplement conçu mais de façon très ingénieuse je trouve … en bref, c’est un petit coup de coeur impulsif, qui entre tout-à-fait dans mes goûts en matière de Webdesign.

http://www.netontwerp.com (découvert via @stephanethomas)